De l'argent pour rien

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher
Auteur : Jeff Sutherland

Source : Money For Nothing (Published Patterns)


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 11/08/2011


Traduction :

... Vous développez en étant alimenté par un BACKLOG PRODUIT ordonné par LA VALEUR MÉTIER LA PLUS GRANDE D'ABORD et vous savez que la valeur livrée au client diminue au fil du temps.

Vous ne voulez pas passer du temps à faire des développements qui coûtent plus chers que ce qu'ils valent. Parce que nous traitons LA VALEUR MÉTIER LA PLUS GRANDE D'ABORD, nous savons que la valeur livrée au client diminue imperturbablement au fil du temps. Le client est intéressé par l'utilisation de notre produit pour augmenter sa propre valeur métier ; le client est notre prochaine étape dans la chaîne de valeur [1] . Nous pourrions essayer de planifier à l'avance pour déterminer tout ce qu'il y a à construire, de façon à ne pas surproduire et à ne pas créer de gaspillages pour le client, mais cela reste très difficile au départ. D'autre part, nous pouvons identifier les éléments de décision à l'avance : ce sont les ÉLÉMENTS DU BACKLOG PRODUIT. On peut prédire que si vous livrez LA VALEUR MÉTIER LA PLUS GRANDE D'ABORD, vous allez finir par arriver à une zone de rendements décroissants.

Conséquence : Arrêtez de développer à partir du moment où le coût pour continuer dépasse la valeur livrée par le développement à l'entreprise.

MoneyForNothing.jpg

En plus de s'assurer que la valeur client n'a pas diminué, assurez-vous également qu'arrêter les développements à ce stade ne va pas dégrader votre ROI. Il est préférable de vous assurer que chaque livrable (sprint) a un ROI positif afin que le client ne puisse pas vous mettre en risque de perdre de l'argent sur le cycle de vie du développement.

  1. NdT : value stream ; un peu de lean au passage !