Impact sur l'Objectif Métier (technique interne et quantitative)

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Daniel Zacarias
Source : 20 Product Priorization Techniques: A Map and Guided Tour


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 17/08/2018


Traduction :

Article de référence : Tableau périodique des techniques de priorisation produit

Un autre moyen[8] d'envisager la priorisation consiste à l’aligner sur les objectifs métiers et les meilleures pratiques du Lean. Le concept d'Apprentissage Validé est l'une des pierres angulaires du mouvement Lean Startup. Comme le dit Eric Ries :

"(...) traiter comme une expérimentation tout ce que nous faisons en tant qu'entrepreneurs : comme une expérience scientifique conçue pour aider à déterminer si nous sommes réellement sur la voie d'un modèle d'entreprise durable."

Dans cette optique, Dave McClure a introduit les indicateurs AARRR pour les startups[9].


Ils sont centrés sur 5 étapes du cycle de vie du client :

  • Acquisition : les utilisateurs accèdent au site / produit ;
  • Activation : les utilisateurs apprécient la 1ère visite, ils s'inscrivent ;
  • Rétention : les utilisateurs reviennent plusieurs fois ;
  • Revenu : l'activité des utilisateurs génère des revenus pour le produit ;
  • Recommandation : les utilisateurs aiment suffisamment le produit pour le recommander aux autres.


Ces étapes sont un entonnoir par lequel les clients (potentiels) avancent. L'objectif est d'élargir l'entonnoir autant que possible entre les étapes.

Lors de la définition des caractéristiques du produit, associez un objectif métier à l'une de ces étapes. Par exemple, il est possible que des caractéristiques ou des améliorations améliorent l'Activation ou le Revenu. La priorisation consiste alors à répondre à ces questions :

  • quel objectif métier essayons-nous d'améliorer à cet instant ?
  • quelles caractéristiques devraient générées le plus grand impact sur cet objectif ?[10]


Selon le type d'indicateur ou d'objectif que vous visez, il est probablement préférable de vous concentrer sur le test et l'optimisation d'un seul indicateur à la fois. Cela facilite la mesure des résultats suite à ce qui a été fait et son utilisation pour décider de ce qu’il faut faire ensuite : passez à un autre indicateur ou continuez à améliorer le même indicateur.

Spécialement pour les produits en phase de démarrage, ce type de cadre apporte à la priorisation une attention particulière, quantitative et dédiée au métier, ce qui peut être très utile.

Références

[8] Jetez un coup d'oeil à la diapositive 9 de cette présentation de Raviv Turner "The Product Mentor" pour une référence à la priorisation avec les indicateurs AARRR.

[9] Aussi appelé Indicateurs Pirates, car vous connaissez le Arrr !
[10] Teresa Torres a rédigé une série d'articles expliquant comment déterminer les objectifs à atteindre et comment "distiller" ces caractéristiques à un niveau où vous pouvez travailler dessus en tenant compte de vos contraintes.