Innovation continue

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Ash Maurya
Source : Continuous Innovation
Date : 15/12/2017


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 01/01/2018


Traduction :

continuous-innovation-leanstack_fr.png

En 2009, des entrepreneurs du monde entier se sont joints à un mouvement populaire qui a mené au Lean Startup. La raison du succès du Lean Startup est qu'il a déclenché un changement fondamental dans la façon dont les clients demandent et consomment des produits, ce qui a transformé la façon dont nous fabriquons et livrons les produits.

Il a toujours s'agit de mettre en place un flux tiré par la demande client


Lorsqu'on regarde le dernier siècle de développement des produits...

Années 1950 - Lean Manufacturing - Réduire les Gaspillages
Le début du XXème siècle marque l'ère de l'industrialisation où les produits de tous les jours, des rasoirs aux voitures, étaient de plus en plus fabriqués en série dans les usines. Face aux graves manques de ressources après la guerre, de nombreuses industries ont commencé à adopter un mode de fabrication juste-à-temps. Taiichi Ohno a tout misé sur ces idées et a développé le Système de Production Toyota, qui est finalement devenu le Lean Manufacturing. L'efficacité (ou la réduction des gaspillages) devint la règle du jeu et les avantages compétitifs provenaient de la capacité à produire le plus grand nombre d'unités au moindre coût.

Années 1970 - Waterfall - Par étapes
Au fur et à mesure que nous nous sommes tournés vers les produits logiciels/numériques, notre première approche consista à adopter avec les produits numériques les mêmes processus que ceux utilisés pour construire les produits physiques. Comme les modifications de conception étaient trop coûteuses à introduire au milieu du cycle de production, les produits furent construits selon une approche séquentielle ou Waterfall (NdT : en cascade) avec des étapes distinctes pour la collecte des exigences, la conception, la mise en œuvre, la vérification et la maintenance. La planification devint la règle du jeu et les avantages compétitifs provenaient de la capacité à exécuter "le plan" à temps et dans les limites du budget.

Années 1990 - Agile - Itératif
Avec la prolifération des ordinateurs personnels (PC), les longs cycles d'un processus de développement en cascade de produits (mesurables en années) ne pouvaient plus suivre le rythme de la demande des clients. Il était assez courant que les exigences changent au milieu du cycle de production et un nouveau processus plus léger fut nécessaire. À cette époque, un certain nombre de méthodes de développement itératif de produits, telles que Scrum et XP, ont commencé à apparaître, proposant que les produits soient construits incrémentalement et tiennent compte du feedback des clients à intervalles réguliers pendant le cycle de développement du produit. Ces méthodes alternatives ont ensuite été rassemblées sous le parapluie Agile (lors de la désormais célèbre réunion de Snowbird dans l'Utah au début de 2001). L'itération devint la règle du jeu et les avantages compétitifs provenaient de la capacité à gérer le risque de changement des exigences.

Années 2010 - Lean Startup - Continu
Puis, le monde a de nouveau changé... Comme les produits n'étaient plus livrés dans une boîte mais sur Internet, la demande des clients a bondi. Il ne suffisait plus de simplement construire ce que les clients disaient vouloir, car dans l'intervalle où vous le construisiez, vous découvriez que ce qu'ils voulaient vraiment était quelque chose de très différent. Dans cette nouvelle ère, la seule façon de vous assurer que vous construisez ce que les clients veulent est de les impliquer continuellement.

we-are-living-in-a-new-world-leanstack_fr.png

Les enjeux sont beaucoup plus élevés cette fois-ci


L'ancienne façon de fabriquer des produits fonctionnait à une époque où il y avait d'énormes barrières à l'entrée et peu de concurrents. Même si vous faisiez le mauvais produit la première fois, vous aviez le temps d'apprendre, et de rectifier le tir.

Mais aujourd'hui, grâce à Internet et aux technologies de l'open source et du cloud computing, il est devenu meilleur marché et plus rapide que jamais d'introduire de nouveaux produits, ce qui signifie qu'il y a beaucoup plus de concurrence mondiale qu'avant, aussi bien de la part des opérateurs en place que des nouvelles startups.

Le "produit" aujourd'hui n'est pas seulement votre solution, mais votre modèle économique. Construire c'est l'affaire de tout le monde et échouer à livrer ce que veulent les clients a des conséquences désastreuses. Cette nouvelle réalité a déjà lourdement pesé sur les entreprises qui n'ont pas réussi à s'adapter.

in-the-last-15-years_fr.png

A l'autre bout du spectre, les entreprises les plus performantes réalisent aujourd'hui que les bonnes idées sont rares et difficiles à trouver. Et que la meilleure façon de trouver la prochaine grande idée est de tester rapidement beaucoup d'idées.

"À un moment donné, il n'y a pas qu'une seule version de Facebook en cours d'exécution... il y en a probablement 10 000". - Mark Zuckerburg

Dans ce nouveau monde, la rapidité d'apprentissage est devenue le nouvel avantage compétitif. Les entreprises qui apprennent vite, surpassent leurs concurrents et construisent ce que les clients veulent vraiment. En faisant cela continuellement, ils restent pertinents pour leurs clients et voient leurs modèles économiques prospérer et se développer.

Alors pourquoi tout le monde ne fait-il pas ça ?


Le problème c'est que construire des produits de cette façon est une approche nouvelle et fondamentalement différente. Nous sommes toujours coincés dans des systèmes et des processus du passé qui ne sont pas adaptés à cette nouvelle façon de travailler. Comment pouvez-vous apprendre rapidement lorsque vous exécutez systématiquement un plan figé ? Alors que nous sommes passés à des processus de développement de produits plus légers, les business plans sont toujours élaborés avec des outils du vieux monde.

Lorsqu'il y a une grande incertitude, vous n'avez pas besoin de plans figés, mais de modèles dynamiques.

old-world-new-world_fr.png

Qu'allons-nous faire maintenant ?


Alors que le mouvement Lean Startup a contribué à déclencher cette transformation et à définir de nombreux principes de base, je crois que nous en sommes encore aux premières heures de transformer cette nouvelle façon de travailler en une méthode viable. Je crois aussi que le Lean Startup seul n'est pas suffisant.

L'approche axée sur l'expérimentation par le Lean Startup est idéale pour tester une idée rapidement, mais le succès repose sur l'hypothèse que vous démarrez avec des idées valables. Si vous commencez avec une mauvaise idée, tout ce que vous apprenez, c'est que vous avez eu une mauvaise idée (rapidement), ce qui est quand même un progrès, mais qui soulève la question suivante : d'où viennent les bonnes idées ?

Je crois que la prochaine trinité de l'innovation réside dans l'appariement du cadre d'expérimentation rapide du Lean Startup avec la modélisation rapide du business et des cadres de priorisation des problèmes. Nous appelons collectivement cette nouvelle façon de travailler : l'Innovation Continue.

Oui, nous disposons déjà des Tests Continus, de l'Intégration Continue, du Déploiement Continu et de la Livraison Continue. Mais ils considèrent tous la solution comme le "produit". L'Innovation Continue consiste à livrer un modèle économique opérationnel et évolutif en tant que "produit".