Jidoka

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Lean Enterprise Institute
Source : Jidoka


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 22/07/2018


Traduction :

Synonyme(s) : Autonomation

Fournir aux machines et aux opérateurs la possibilité de détecter lorsqu'apparaît une situation anormale et d'arrêter immédiatement le travail. Cela permet de construire la qualité à chaque processus et de séparer les hommes et les machines pour un travail plus efficient. Le Jidoka est l'un des deux piliers du Système de Production Toyota (TPS) avec le Juste-à-temps.

Le Jidoka met l'accent sur les causes des problèmes car le travail s'arrête immédiatement lorsqu'un problème apparaît. Cela conduit à améliorer les processus qui construisent la qualité en éliminant les causes racines des défauts.

Le Jidoka est parfois appelé autonomation, donc automotisation avec intelligence humaine. C'est parce qu'il donne à la machine la capacité de distinguer les bonnes pièces des mauvaises pièces de façon autonome, sans être contrôlée par un opérateur. Cela supprime le besoin d'avoir des opérateurs qui doivent continuellement contrôler les machines, conduit donc à de grands gains de productivité puisqu'un opérateur peut traiter plusieurs machines, ce que l'on appelle souvent le traitement multiprocessus.

Le concept du jidoka tire son origine au début des années 1990 lorsque Sakichi Toyoda, le fondateur du Groupe Toyota, inventa un métier à tisser qui s'arrêtait automatiquement lorsqu'un fil se cassait. Auparavant, lorsqu'un fil cassait, le métier à tisser produisait des tas de tissus défectueux., et chaque machine devait être contrôlée par un opérateur. L'innovation de Toyoda permit à chaque opérateur de contrôler plusieurs machines. En japonais, jidoka est un mot créé par Toyota, qui se prononce exactement (et s'écrit presque pareil que le kanji) que le mot japonais pour automatisation, mais avec des connotations de valeurs humaniste et créatrice.

Jidoka-evolution-fr.png