La Météo de la Veille

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Révision datée du 1 septembre 2019 à 06:53 par Fabrice Aimetti (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Scrum Inc.
Source : Yesterday's Weather
Date : 10/10/2014


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 12/02/2015


Traduction :

sun_thumbnail-185x185.jpg
La météo de la veille est un pattern qui permet d’aider les équipes à calculer rapidement le nombre de points qu’elles seront probablement amenées à réaliser dans le prochain sprint. Le nom vient du fait que le meilleur outil pour prédire la météo du jour est la météo de la veille. Dans la plupart des cas, le nombre de points terminés dans le dernier sprint est le critère le plus fiable pour prédire le nombre de points qui seront terminés dans le sprint suivant.

Voilà comment cela fonctionne. Tout d'abord, l'équipe détermine sa vélocité moyenne à partir des trois derniers sprints, ajustée à la taille de l'équipe. Par exemple, si une personne d'une équipe de cinq personnes était en vacances sur l'ensemble d’un sprint à l’issue duquel 50 points de travail ont été terminés, la vélocité brute de l’équipe (50) devrait être divisé par 80% (4 au lieu de 5 membres de l'équipe) pour estimer une vélocité normalisée de 60 points. La vélocité normalisée est le nombre de points que l'équipe devrait terminer si tous les membres de l'équipe sont disponibles à plein temps.
Au cours de la planification du prochain sprint, l'équipe détermine le ratio de capacité qu’elle consacrera au sprint. Si une équipe complète a un effectif de cinq membres qui travaillent tous à temps plein, et qu'un membre de l'équipe est absent pendant une journée dans la semaine qui constitue le sprint, la capacité de l'équipe sera alors de 96%. Soyez attentif à ne prendre en compte que les longues absences des membres de l'équipe et de ne pas essayer de corriger la capacité à chaque changement mineur.
Enfin, il faut multiplier la vélocité normalisée de l'équipe par le ratio de capacité du sprint à venir pour déterminer le nombre de points prévus dans le prochain sprint. Cette technique est rapide, précise, et Jeff indique dit qu'il ne met pas en place Scrum sans y inclure ce pattern.
Vous pouvez également prendre en compte un buffer dans le sprint pour tenir compte des Interruptions pendant le sprint.

Voici le lien sur l’Outil Météo de la Veille Media:Yesterdays-Weather-Tool fr.xlsx (fichier excel) de Scrum Inc.. Il fait tout les calculs pour vous.
Référence : pattern Météo de la Veille codifié par le mouvement PLoP.