La porte des feedbacks

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Jurgen Appelo
Source : The Feedback Door
Date : 18/04/2011


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 08/09/2011


Traduction :

feedback_door.jpg
S'il y a une chose que je suis encore en train d'apprendre à gérer, c'est la critique. Mais je suis arrivé à comprendre que la critique constructive pouvait vraiment améliorer ce que je faisais, d'une manière incomparable. C'est, après tout, l'un des premiers principes de l'Agile : garder la boucle de feedback aussi courte que possible.

Ces jours-ci j'ai utilisé un mode de feedback continu pour améliorer mes cours tout en les donnant. Voilà comment cela fonctionne : il y a une porte dans la salle de cours, de préférence celle menant au coin café, que je nomme la "porte des feedbacks" et vous ne pouvez pas passer par cette porte sans formuler un feedback sur le dernier sujet traité, quel qu'il soit. Peu importe si c'est une question fondamentale ou seulement un émoticône, vous devez mettre quelque chose sur la porte.
J'ai commencé à mettre en œuvre ce feedback continu à l'aide de post-its pendant mes cours... pour une raison très simple : lorsque les participants ont encore le sujet bien en tête, j'ai supposé que le feedback qu'ils me renverraient serait plus précis. Et cela pourrait m'aider à améliorer mes cours lorsque, après le cours, j'examinerais tous les post-its que j'ai récupéré. La raison pour laquelle j'examine les feedbacks après coup, c'est que je n'aime pas directement me confronter à des post-its sanglants pendant le cours. Parce que quoi faire lorsqu'ils disent ne pas aimer mon pull ? Que faire s'ils n'ont pas aimé le mot "euh" à chaque début de phrase ? Ou pire encore, s'ils ont pensé que mes supports pédagogiques étaient ridicules ?
Mais, contrairement à mes craintes, ces feedbacks ne se sont jamais avérés être problématiques, et beaucoup ont même étaient des compliments ! Et, plus important, je me suis rendu compte qu'il était important de les lire immédiatement durant le cours. Parce que, bien que la plupart des feedbacks ne nécessitent pas d'action immédiate, il y en a d'autres que je peux mettre en oeuvre tout de suite. Par exemple "peut-être pourriez-vous ralentir le pointeur laser juste un peu". Ou encore "nous avons du mal à vous entendre dans le fond de la salle, pourriez-vous vous assurer que vous nous faites face lorsque vous parlez". Un feedback immédiat rend ces deux jours plus efficace... et plus amusant.
Pendant un cours la semaine dernière à Gouda, j'ai fait une autre amélioration : j'ai ajouté un indicateur de bonne humeur à la porte des feedbacks. Les étudiants mettent leur post-it sur une échelle de un à cinq, indiquant comment ils se sentent. 1 = très négatif et 5 = très positif. La porte des feedbacks ne comporte pas seulement des feedbacks qualitatifs mais aussi des informations sur l'humeur des gens pendant le cours... que, si nécessaire, je peux essayer de manipuler avec des fraises trempées dans le chocolat...