Le Lean est une méthode exploratoire, pas un système de croyances

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Michael Ballé (@Michael_Balle)
Source : Lean is an exploration method, not a belief system
Date : 10/01/2016


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 10/01/2016


Traduction :

Le Lean Sensei Art Smalley m'a, une nouvelle fois, rappelé qu'il n'existait pas une méthode de résolution de problèmes, mais plusieurs, et que chacune dépendait du type de problème que vous essayez de résoudre. Il y a quinze ans, Art m'a ouvert les yeux sur l'importance de la résolution de problèmes au sein des pratiques de Toyota, alors que nous étions tous concentrés sur le flux et la VSM, et nous avons écrit ensemble un article dont je suis très fier sur le Thinking Production System.
Aujourd'hui, la résolution des problèmes a pris le pouvoir sur le mouvement lean à tel point que le flow thinking, le stop-at-defect thinking et les cercles de qualité semblent avoir disparu, mais comment faites-vous pour connaître les problèmes à résoudre sans passer du temps à rendre le travail plus facile, améliorer le flux ou regarder en détail les obstacles que les personnes essayent d'arrêter et réparer quotidiennement dans leur travail ?
La résolution de problèmes a été désormais ritualisée dans le cadre du A3 thinking comme s'il suffisait de suivre religieusement les 8 étapes pour résoudre la problématique. Ce ne sera pas le cas. Les problèmes faciles ne sont pas des problèmes, mais constitue une attitude paresseuse au travail. Les problèmes difficiles exigent de la curiosité et du courage pour essayer de nouvelles choses. La méthode est uniquement un échafaudage, une façon de se diriger à travers le désordre et la confusion créées par les problèmes réels, mais la résolution repose toujours sur... la résolution par l'observation, les discussions et le fait d'essayer des choses une par une.
Il n'y a pas de méthode "balle magique" pour résoudre tous les cas. Il s'agit d'une attitude à vouloir résoudre les problèmes avec les autres et à apprendre toutes les différentes méthodes et astuces de résolution de problèmes, et le site de Art demeure la meilleure ressource pour correctement appréhender les outils du lean : http://artoflean.com/.
Le Lean est une méthode exploratoire, et nous ne savons pas à l'avance à quoi la solution va ressembler, même si nous disposons de critères clairs pour apprécier s'il s'agit d'une solution acceptable ou non. En ritualisant les étapes de la résolution de problèmes, nous transformons nos réflexions en un processus mécaniste et programmatique, qui ne va pas résoudre les problèmes, mais constamment nous ramener dans le domaine du connu. Les explorateurs, bien sûr, reconnaissent la diversité du territoire qu'ils traversent, et ne s'appuient jamais sur une méthode unique. Voilà pourquoi le lean est tellement amusant, et pourquoi tant de personnes rencontrent de telles difficultés lorsqu'elles réduisent leurs réflexions à un rituel.