Les 8 postures du Scrum Master - 5. Le Scrum Master en tant que Mentor

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher
Auteur : Barry Overeem - 100% Scrum Master
Source : The 8 Stances of a Scrum Master - Scrum.org Whitepapers
Date : 09/2016

Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 12/10/2016


Traduction :

5. Le Scrum Master en tant que Mentor

Ce chapitre parle du Scrum Master en tant que mentor. J'y exposerai la définition d'un mentor, le coaching versus le mentoring, le mode de pensée Shu-Ha-Ri.

Qu'est-ce qu'un mentor ?

La définition la plus juste que j'ai trouvée est : "Un mentor est un conseiller sage et de confiance ou un enseignant."

Quelques citations sympas sur le mentoring :

  • "On gagne sa vie avec ce que l'on reçoit, mais on la bâtit avec ce que l'on donne." - Winston Churchill
  • "On profite le plus de sa vie non pas en gardant les choses pour soi mais en investissant dans les autres." - David Stoddard
  • "Soyez le mentor que vous souhaiteriez avoir."

Coaching versus Mentoring

"Le coaching permet de libérer le potentiel d'une personne pour maximiser sa performance. Il s'agit d'aider les personnes à apprendre plutôt que de leur apprendre quelque chose." - Sir John Whitmore. Il s'agit d'aider quelqu'un à voir de nouvelles perspectives et possibilités. Pour le coaching, il n'est pas nécessaire d'être un expert en la matière ; cela peut même être un piège. Pour le mentoring, au contraire, avoir une connaissance approfondie du sujet est important.

Coacher des équipes Agile est une combinaison de coaching et de mentoring. Vous coachez pour aider une personne à atteindre son objectif dans la vie ; vous partagez également vos expériences et vos idées Agile lorsque vous mentorez une équipe, que vous la guidez pour correctement utiliser l'Agilité. De cette manière, le coaching et le mentoring sont imbriqués l'un dans l'autre. Ils forment une combinaison puissante.

"Le mentoring permet de transférer à l'équipe votre connaissance et votre expérience de l'Agilité au fur et à mesure que cette connaissance spécifique devient pertinente dans son contexte. Chacun des deux - coaching et mentoring - est utile et puissant. Ensemble, ils constituent une combinaison gagnante pour aider les personnes à adopter l'Agilité et bien l'utiliser. Le contexte Agile fait de vous un mentor ; le fait de vous focaliser sur la performance de l'équipe fait de vous un coach. Les deux parties de l'équation s'associent pour faire vivre l'Agilité et la mettre à la portée de l'équipe." (Adkins, Lisa. Coaching Agile Teams)

Shu-Ha-Ri

Dans le contexte du mentoring, le modèle Shu-Ha-Ri se révèle pertinent. Le Shu-Ha-Ri est une manière de réfléchir pour apprendre un technique. Il décrit la progression d'un entraînement ou d'un apprentissage. Le nom tire son origine des arts martiaux japonais, et Alistair Cockburn l'a présenté comme une manière de réfléchir à la façon d'apprendre des techniques et des méthodes dans le développement logiciel (lien). Lorsque quelqu'un apprend quelque chose de nouveau, il passe par ces trois niveaux. Finalement, l'élève peut même surpasser le maître (le mentor), aussi bien en connaissance qu'en compétence.

Shu - Suivre la règle

Dans cette première étape, l'élève suit scrupuleusement les enseignements du maître. Les règles sont suivies jusqu'à ce qu'elles soient réellement comprises. Le Scrum Master va surtout agir comme un enseignant. En tant qu'enseignant, il partage ses connaissances et compétences et enseigne aux autres comment réaliser certaines choses, par exemple, les fondamentaux de Scrum, le but des différents rôles, artefacts et événements.

Ha - Briser la règle

Dans cette étape, l'élève commence à réfléchir aux règles, à rechercher des exceptions et à "briser" les règles (lien). Il comprend et peut utiliser les pratiques de base et il peut maintenant commencer à apprendre les principes sous-jacents. Il commence aussi à apprendre d'autres maîtres et à intégrer ses apprentissages dans sa pratique. En tant que coach, le Scrum Master proposera à l'élève de nouvelles perspectives et possibilités, qui l'accompagneront à la prochaine étape de son voyage Agile.

Ri - Être la règle

Durant cette étape, les règles sont oubliées puisque l'élève a développé la maîtrise et saisit l'essence des principes sous-jacents. L'élève n'apprend plus des autres, mais de sa propre pratique, il devient la nouvelle règle. Dans le contexte Agile, l'élève comprend vraiment les principes et sait quand utiliser une pratique donnée dans un contexte donné. En tant que conseiller ou mentor, le Scrum Master peut agir en tant que conseiller et donner son avis à chaque fois que l'élève le sollicite.

En tant que Scrum Master, il est nécessaire d'être conscient des étapes Shu-Ha-Ri. Chaque membre de l'équipe peut être à une étape différente, et cela va tout le temps changer. Par conséquent, le Scrum Master doit être capable de changer de style, en passant d'enseignant à coach, de coach à conseiller pour respecter les étapes Shu-Ha-Ri.

Conclusion

Bien sûr, le Scrum Master n'est pas toujours le mentor de chaque membre de l'équipe. Comme indiqué précédemment, le mentor a une connaissance et une expérience approfondies d'un sujet précis. Il se pourrait même qu'un autre membre de l'équipe (ou à l'extérieur de l'équipe) devienne le mentor idéal. Un super Scrum Master est attentif à toute relation élève-mentor et sait comment l'établir. Toujours avec l'intention de construire une super équipe et d'aider les individus à se développer et s'épanouir personnellement.