Les personnes ne sont PAS des ressources

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Johanna Rothman (@johannarothman)
Source : People Are Not Resources (Managing Product Development)
Date : 13/08/2014


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 19/08/2014


Traduction :

Mon manager a examiné l'organigramme ainsi que le budget. "J'ai besoin de réduire le budget. Quelles ressources peut-on enlever ?"
"Eh bien, je ne pense pas que nous puissions nous passer des licences logicielles", ai-je répondu en passant en revue mon exemplaire du budget. "Je ne comprends pas cette ligne de frais généraux", en désignant un endroit précis du document.
"Non", dit-il. "Je parle de personnes. De quelles personnes pouvons-nous nous séparer Nous avons besoin de réduire les dépenses."
"Les personnes ne sont pas les ressources ! Les personnes terminent le travail. Si vous ne voulez pas que nous finissions des projets, décidons des projets que nous n'allons pas faire. Nous pourrons alors réaffecter ces personnes, si nous le souhaitons. Mais on ne commence pas par les personnes. C'est dingue." J'étais véhémente.
Mon manager m'a regardé comme si j'avais grandi de trois têtes. "Je commence par où je veux", dit-il. Il n'avait pas l'air content.
"Quel est l'objectif que vous souhaitez atteindre ? Peut-être que nous pouvons livrer quelque chose plus tôt, et qui soit générateur de revenus, au lieu de licencier des employés ? Vous savez, augmentez les revenus, sans réduire les bénéfices ?"
Là, il m'a regardé comme si j'avais grandi de quatre têtes.
"Dites-moi simplement qui virer. Nous avons trop de ressources."
Lorsque les managers pensent que les personnes sont des ressources, ils arrêtent de réfléchir. J'en suis convaincue. Mon manager subissait la pression de son propre management pour réduire son budget. De la même manière que les techniciens, qui sont sous pression pour respecter un jalon, arrêtent de réfléchir, les managers sous pression arrêtent de réfléchir. Toute personne sous pression arrête de réfléchir. Nous réagissons. Nous ne pouvons pas envisager d'autres options. C'est parce que nous sommes très humain.
Les personnes sont pleines de ressources. Mais nous, les personnes, nous ne sommes pas des ressources. Nous ne sommes pas la même chose que des bureaux, des licences, des infrastructures, et d'autres produits dont les gens ont besoin pour terminer leur travail.
Nous devons changer de langage dans nos organisations. Nous devons parler des personnes comme des personnes, et non des ressources. Et c'est justement le sujet du mois en matière de mythe du management : Management Myth 32: I Can Treat People as Interchangeable Resources.
Changeons le langage dans nos organisations. Arrêtons de parler des gens comme des "ressources" et commençons par parler des personnes comme des personnes. Nous pourrions avoir besoin de nous séparer de personnes. Mais, nous pouvons peut-être les traiter avec humanité. Nous pouvons peut-être penser au travail de façon stratégique.

Et, peut-être, juste peut-être, pourrions-nous penser aux véritables ressources de l'organisation. Vous savez, celles que nous achetons avec le budget d'équipement ou le budget des dépenses, mais pas le budget de fonctionnement. Les bureaux, les câbles, les ordinateurs. Ces ressources. Celles qui se déprécient dans le temps. Celles-là sont des ressources. Pas les personnes.
Les personnes deviennent plus précieuses au fil du temps. Montrez-moi un bureau qui fait ça. Ah ! Ah !
Allez lire Management Myth 32: I Can Treat People as Interchangeable Resources.