Les principes de conception de la Permaculture

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : surpluspermaculturedesign
Source : Permaculture Principles


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 20/08/2017


Traduction :

permaculture-principles.gif

Les principes sont des outils de réflexion qui, lorsqu'ils sont utilisés ensemble, nous permettent de re-concevoir avec créativité notre environnement et notre comportement dans un monde où il y a moins d'énergie et de ressources. David Holmgrem

permaculture-principe-01.pngPrincipe n°1 : OBSERVER ET INTERAGIR

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.

En observant attentivement et en interagissant de manière réfléchie, nous considérons la nature comme une source d'inspiration pour nos conceptions.Nous cherchons à rassembler autant d'informations précises et d'angles de vue différents que possible pour nous aider à comprendre ce qui se passer avec les divers éléments du système.

permaculture-principe-02.pngPrincipe n°2 : COLLECTER ET STOCKER L'ÉNERGIE

Il faut battre le fer quand il est chaud. ~ On fait le foin quand il fait beau.

En développant des systèmes qui collectent les ressources et les stockent sur le long terme, nous créons de la résilience et une véritable richesse. Le meilleur endroit pour stocker cette richesse est dans le sol, l'eau, les arbres et dans les graines, car tout est autonome, facile à utiliser et résistant à la monopolisation.

permaculture-principe-03.pngPrincipe n°3 : EN TIRER UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT

Vous ne pouvez pas travailler l'estomac vide.

Assurez-vous de recevoir des récompenses véritablement utiles dans le cadre de votre travail. Ce retour sur investissement peut se faire sous la forme de nourriture, de connaissances, d'expérience ou de toute autre ressources. Si le système ne génère aucune de ces formes de retour sur investissement, il aura du mal à se pérenniser.

permaculture-principe-04.pngPrincipe n°4 : APPLIQUER L'AUTO-RÉGULATION ET ACCEPTER LES FEEDBACKS

Les péchés des ancêtres retomberont sur la tête de leurs enfants jusqu'à la septième génération.

Ré-évaluez constamment vos systèmes et adaptez-vous aux mécanismes de feedback tout comme les écosystèmes naturels qui reposent sur des modèles de feedbcak pour maintenir l'équilibre.

permaculture-principe-05.pngPrincipe n°5 : UTILISER ET VALORISER DES RESSOURCES ET DES SERVICES RENOUVELABLES

Laisser la nature suivre son cours.

Faire le meilleur usage de l'abondance de la nature pour réduire notre comportement de consommateur et notre dépendance à l'égard des ressources non renouvelables. S'assurer que l'utilisation se fasse dans les limites renouvelables de la ressource, sachant qu'une utilisation non consommatrice est préférable à une utilisation consommatrice.

permaculture-principe-06.pngPrincipe n°6 : NE PAS PRODUIRE DE DÉCHETS

Mieux vaut prévenir que guérir. ~Un point à temps en vaut cent.

Concevez votre système en circuit fermé, valoriser chaque ressource, et vous éviterez toute forme de déchet. Souvenez-vous, il n'y a rien de pire que les déchets dans la nature. La sortie d'un élément doit correspondre à l'entrée d'un autre élément. Entretenir ce principe est essentiel car il y a moins d'énergie intrinsèque à fournir dans ce cas plutôt que de laisser tout s'effondrer et rebâtir.

*REFUSER => RÉDUIRE => RÉUTILISER => RÉPARER => RECYCLER

permaculture-principe-07.pngPrincipe n°7 : CONCEVOIR DE LA STRUCTURE DE L'ENSEMBLE AUX DÉTAILS

L'arbre cache souvent la forêt.

En faisant un zoom arrière, nous observons la structure de la nature et de la société. Cette structure forme l'ossature de notre conception.Pourquoi chercher à réinventer la roue, si la nature a perfectionné ses systèmes pendant des milliards d'années.

permaculture-principe-08.pngPrincipe n°8 : INTÉGRER PLUTÔT QUE SÉPARER

Plus on est nombreux, moins le travail est dur.

En étudiant les relations entre les éléments, la permaculture vise à concevoir des solutions intégrées pour résoudre les problèmes. Intégrez la redondance avec plusieurs fonctions qui font que tous les besoins sont satisfaits par plusieurs éléments, et que chaque élément a plusieurs fonctions.

permaculture-principe-09.pngPrincipe n°9 : UTILISER DES SOLUTIONS LOCALEMENT ET PATIEMMENT

Plus on est grand, plus dure est la chute.

Travailler à petite échelle et à petit pas qu'à grande échelle et rapidement. En travaillant au niveau local et en développant patiemment, nous sommes capables de travailler plus efficacement, naturellement et durablement. Les meilleures conceptions sont à petite échelle, simples à maintenir, appelle davantage de main d'oeuvre que d'énergie ou d'argent, utilise des ressources locales ou soutient les marchés locaux.

permaculture-principe-10.pngPrincipe n°10 : UTILISER ET VALORISER LA DIVERSITÉ

Ne mettez pas vos oeufs dans le même panier.

La diversité réduit la vulnérabilité face à la diversité des menaces et tire profit de la nature unique de son environnement. La diversité en permaculture n'est pas considéré comme un regroupement aléatoire d'objets, mais plutôt comme le nombre de connexions entre ces objets et qui génère un système productif. Diversité est synonyme de stabilité.

permaculture-principe-11.pngPrincipe n°11 : UTILISER LES INTERFACES ET VALORISER CE QUI SEMBLE À LA MARGE

Ne pensez pas que vous êtes sur le bon chemin juste parce qu'il est bien tracé.

L'interface entre les éléments ou les systèmes est l'endroit où les événements les plus intéressants ont lieu. Ils sont plus productifs sur le plan biologique et comportent plus d'espèces puisqu'ils disposent de la stabilité et de l'abondance des systèmes conjugués.

permaculture-principe-12.pngPrincipe n°12 : UTILISER ET RÉPONDRE AU CHANGEMENT DE MANIÈRE CRÉATIVE

La vision ne consiste pas à voir les choses comme elles sont mais comme elles seront.

Nous pouvons avoir un impact positif sur les changements inévitables en observant attentivement et en intervenant au bon moment. Nous devons nous rappeler que le changement est beaucoup plus qu'une projection linéaire.

Cf. les valeurs de la Permaculture.


(*)NdT :

  • REFUSER (le meilleur déchet est celui qui n'existe pas) : ne pas accepter des choses qui ne constituent pas le meilleur choix pour l'environnement. Par exemple, l'emballage est-il vraiment nécessaire ? est-il possible de refuser les publicités dans les boîtes aux lettres ?
  • RÉDUIRE (au moment de l'achat) : est-il possible de réduire la quantité de matériaux utilisés ? cela permettrait de protéger les ressources précieuses. Par exemple, avez-vous réellement besoin de changer de portable téléphonique pour avoir le tout dernier sorti ?
  • RÉUTILISER (plutôt que de jeter) : le produit peut-il avoir un autre usage ? est-ce que ses pièces peuvent servir à d'autres produits ? est-ce que ces informations sont clairement communiquées sur le produit ? cela permettrait d'allonger sa durée de vie. Par exemple, ne jetez pas les enveloppes qui vous sont retournées et utilisez-les pour des choses que vous souhaitez classer.
  • RÉPARER (pour prolonger la vie de l'objet) : le produit est-il facile à réparer ? cela allongera sa durée de vie. Par exemple, un vélo.
  • RECYCLER (en respectant les règles de tri) : des matériaux recyclés peuvent-ils être utilisés, ou ce produit est-il fabriqué à partir de matériaux facilement recyclables ? par exemple, des produits en papier, plastique, métal ou verre.