Méthode KJ (technique interne et qualitative)

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Daniel Zacarias
Source : 20 Product Priorization Techniques: A Map and Guided Tour


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 24/08/2018


Traduction :

Article de référence : Tableau périodique des techniques de priorisation produit

Une dernière technique japonaise qui figure dans ce panorama des méthodes. La Méthode KJ est une technique conçue par Jiro Kawakita en tant que processus de groupe pour établir des priorités[13]. Elle produit rapidement un "consensus de groupe objectif à partir d'une collection de données subjectives et argumentées". Elle est classée dans les techniques dites Interne car la façon dont son utilisation est décrite est principalement destinée aux parties prenantes de la même organisation.

Il s'agit d'un processus en 8 étapes pour toute taille de groupe et qui dure moins d’une heure. Tout d'abord, assurez-vous de respecter les conditions préalables suivantes :

  • Des post-its de deux couleurs différentes ;
  • Une salle avec beaucoup d'espace sur les murs ;
  • Une personne pour faciliter (accompagner le groupe d'une étape à l'autre) ;
  • Un tableau blanc ou un paperboard pour l'étape finale de classement.


A partir de là, le facilitateur suit ce processus :

  1. Déterminer une Question Centrale - La question centrale est à l'origine de la qualité des résultats. Chaque session aura sa propre question centrale (par exemple "Qui sont nos utilisateurs ?", "Quels sont les objectifs des utilisateurs lorsqu'ils accèdent à notre site ?", etc.)
  2. Organiser le Groupe - Les personnes du groupe doivent provenir de différentes parties de l'organisation pour obtenir des perspectives plus diverses.
  3. Inscrire des Arguments (ou des données) sur les Post-its - Inscrivez un élément par post-it. Chaque participant du groupe doit réfléchir à / brainstormer sur autant d’éléments qu’il peut.
  4. Mettre les Post-its sur le Mur - Chaque participant place ses post-its sur le mur dans un ordre aléatoire. Ils lisent également les contributions des autres personnes. S'ils pensent à autre chose, ils peuvent simplement l'ajouter.
  5. Regrouper les Éléments Similaires - Une fois que tout le monde a ajouté ses contributions sur le mur, le facilitateur demande au groupe de commencer à regrouper les éléments similaires dans une autre partie de la salle.
  6. Nommer chaque Groupe - Chaque participant est invité à donner un nom à chaque groupe, en utilisant les post-its de la deuxième couleur.
  7. Voter pour les Groupes les plus Importants - Les participants sont invités à utiliser individuellement leur propre point de vue pour choisir les groupes qui, selon eux, sont les plus importants pour répondre à la question centrale.
  8. Classer les Groupes les plus Importants - C'est l'étape finale et la plus importante. Tous les post-its sont placés sur le tableau blanc et classés par nombre de voix. Les participants peuvent fusionner des groupes similaires, ce qui ajoute leurs voix et les déplace dans le classement. Lorsque trois ou quatre groupes ont un classement beaucoup plus élevé que le reste, le facilitateur peut arrêter l'exercice.


En raison de la liberté de combinaison des arguments de chacun des participants grâce au vote et du consensus unanime appliqué lors de la dernière étape, cette méthode peut rapidement converger vers l'adhésion du groupe sur les priorités. Cela aide les équipes dépendantes de la participation des parties prenantes et de leur accord sur la stratégie et les priorités du produit.

[13] La "Méthode KJ" est également appelée "Technique KJ" et "Diagramme d'Affinité".