Marre d'être un leader 'Oui mais'

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Dan Rockwell
Source : Sick of being a "Yes-But" leader
Date : 01/03/2016


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 24/04/2016


Traduction :

J'ai immédiatement pensé que quelque chose n'allait pas lorsqu'un leader de mon équipe a joyeusement déclaré : "Aujourd'hui, cela ne pouvait pas aller mieux". Il réfléchissait selon un axe opérationnel.

Pendant qu'il parlait, je pensais à des choses qui aurait pu mieux se passer.

Separate-celebrations-from-improvement.png

Cinq raisons pour lesquelles vous ne célébrez pas le succès :

  1. Peur d'être complaisant. Les autres deviennent trop complaisants lorsque les leaders célèbrent trop librement.
  2. Standards de haut niveau. Il y a toujours lieu de s'améliorer.
  3. Compétition. Vous cherchez constamment à vous surpasser.
  4. Vous pensez toujours à la prochaine étape, pas à la dernière.
  5. Ce qui est mauvais éclipse ce qui est bon. Vous voyez ce qui ne tourne pas rond avant de voir ce qui est bien.


Il y a toujours un "Oui-Mais" au fond de mon esprit.

Les leaders Oui-Mais :

  1. "Oui, les choses se sont super bien passées. Mais, avez-vous remarqué (insérez quelque chose qui n'est pas parfait ici) que ..."
  2. "Oui, vous avez fait un super boulot. Mais vous auriez pu être encore meilleur si vous ..."
  3. "Oui, les choses se sont bien passées. Mais, dites-vous que nous avons eu de la chance."


Quatre moyens de célébrer comme un véritable leader :

1) Les leaders qui réussissent adorent les spécificités :

  1. Qu'est ce qui a super bien marché, précisément ?
  2. Que faisiez-vous lorsque vous avez réalisé un super boulot ?
  3. Qu'est-ce que vous préférez le plus parmi les résultats que vous avez atteints ?


2) N'ajoutez pas votre gramme de mauvais à leur kilo de bon :

  1. Séparez les célébrations des conversations sur l'amélioration. Organisez un déjeuner de célébration exceptionnel. Aucun sujet d'amélioration n'est autorisé.
  2. Laissez le succès voler de ses propres ailes. Soyez heureux lorsque les autres le sont. Ne laissez pas un mot négatif échapper de vos lèvres.
  3. Dites merci lorsque vous recevez des compliments.


3) Prenez le chemin de la reconnaissance. Aucune correction ou amélioration n'est autorisée. Contentez-vous de remercier spécifiquement la personne. Si vous ne pouvez pas trouver un sujet de reconnaissance pour chaque personne de votre équipe, vous n'y arrivez pas avec votre équipe.

4) Organisez mensuellement des réunions "Améliorer les choses" :

  1. Organisez un point de vente pour les améliorations de façon à pouvoir célébrer librement à d'autres occasions.
  2. Arrêtez de dire "Qu'est-ce qui ne va pas ?". Commencez à dire "Qu'est-ce qui marche bien ?".
  3. Créez des champions du "mieux". À qui appartient cette amélioration ?


Qu'est-ce qui empêche les leaders de célébrer librement ?

Comment les leaders pourraient-ils créer des modèles ou des systèmes pour librement célébrer ?