NoCV

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Bob Marshall (@flowchainsensei)
Source : NoCV
Date : 2012


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 20/09/2014


Traduction :

Je n'ai plus de CV. Je n'ai pas envie de travailler avec des organisations qui considèrent encore les CV comme pertinents pour recruter, et je pense que ma présence sur le web me présente sous un bien meilleur jour que n'importe quel CV bidon.
"Il n'y a pas de pénurie de talents, seulement une pénurie d'entreprises pour lesquelles les talents veulent travailler." ~flowchainsensei
Il y a quelque temps, en 2012, j'ai pris sur moi de convertir mes tweets d'irritation occasionnelle, quant à l'état actuel du recrutement dans l'ingénierie des connaissances, en une (discrète) "campagne", via le hashtag #NoCV.

Personnellement, je vois le CV (alias curriculum vitae) comme l'exemple typique de tout ce qui va de travers dans le recrutement aujourd'hui. Les dysfonctionnements sont énormes et légion, y compris :
  • la recherche aléatoire des candidatures par ciblage des mots clés,
  • le recrutement sur ​​la base de spécialisations hyper-précises,
  • l'incapacité à faire émerger des candidats "exceptionnels",
  • l'exode d'employeurs progressistes du marché (cabinets de) recrutement.


Les organisations de tout horizon consacrent beaucoup trop de temps, d'argent et d'efforts, pour obtenir de mauvais résultats, avec un conformisme irréfléchi et des pratiques de recrutement dépassées.
Le système de recrutement par les cabinets est en panne, et tous les participants au système sont pris au piège, apparemment incapables de changer :
Les chargés de recrutement : je ne peux pas croire que la plupart des agents de recrutement soient heureux, avec une grande partie de leur journée, tous les jours, passée à pêcher dans des piles et des piles de CV ineptes, plutôt que d'exercer leur vrai talent en allant parler avec les candidats et les clients, en les aidant à tirer le meilleur parti de leurs talents, à trouver les meilleurs talents.
Les clients : je ne peux pas croire que les entreprises clientes (employeurs potentiels, les gestionnaires de recrutement) soient heureuses des coûts, délais et stress liés à interroger un flot -apparemment sans fin - de candidats à peine convenables. Je pense que peu d'entreprises se rendent compte de ce que leurs processus de recrutement actuels disent d'​​eux en tant qu'employeurs, et à quel point cela réduit dès le début le niveau d'engagement et d'investissement des nouveaux collaborateurs.
Les candidats : je ne peux pas croire que les candidats (employés et contractuels potentiels) soient heureux d'être traités comme du bétail ; ignorés, sous-estimés, déshumanisés, non respectés, avant même qu'ils démarrent un nouvel emploi (si jamais ils le font). Malheureusement, beaucoup de gens semblent aujourd'hui résignés en considérant cela comme "normal".
Il doit y avoir un meilleur moyen. Des entreprises comme Zappos semblent avoir trouvé quelque chose qui fonctionne pour elles. De plus en plus d'organisations en viennent à voir le CV comme un mal nécessaire. Que cette tendance perdure ! #NoCV
Si vous souhaitez soutenir ou contribuer à cette campagne, il suffit d'ajouter un commentaire ci-dessous. Les questions sont aussi toujours les bienvenues.
Bob

NdT : mon #nocv est ici :)