Peu m'importe le mot 'Agile' : Différence entre versions

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
Traduction :<br />
 
Traduction :<br />
 
<br />
 
<br />
<span style="display: block; text-align: justify">Toutes les idées sont géniales, jusqu'à ce qu'elles soient confrontées à la réalité.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Le concept de '''Management par Objectifs''' de Peter F. Drucker était super, sauf qu'il n'a pas tenu compte du fait que les managers pourraient facilement en abuser pour s'enrichir avec de gros bonus.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">L'idée de la '''Valeur Actionnariale''', appuyée par le lauréat du prix Nobel, Milton Friedman, était super en théorie, et parfaite pour les esprits rationnels, tant que nous avons ignoré le fait que les décisions économiques n'étaient presque jamais rationnelles.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Le '''Tableau de Bord Équilibré''' de Kaplan et Norton est un très bon outil pour les managers. Mais la plupart des managers pensent qu'ils pilotent leur organisation comme une machine, au lieu de la monter comme s'il s'agissait d'un cheval, et des tableaux de bord numériques montent mal sur des chevaux.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">La liste des[http://www.forbes.com/sites/stevedenning/2012/10/18/hbr-celebrates-its-graveyard-of-obsolete-management-ideas/  idées de management qui échouent] n'arrête pas de s'allonger...</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Aujourd'hui, nous sommes à l'ère du '''Management Agile''', du '''Développement Lean''' et de la '''Pensée Complexe''', avec ''Scrum'', ''Kanban'', et ''Cynefin'' qui essayent de surfer sur les vagues. Et les premiers signes de désillusion ont déjà été entendus. J'ai entendu dire : "Ça ne marche pas ici", "Les gens ne veulent pas changer" et "Ce sont des effets de mode, comme tous les autres".</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Et oui ... ils ont peut-être raison.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Si vous ne changez pas la culture de votre organisation en une culture de l'''apprentissage'' plutôt qu'un culture du ''contrôle'', si vous ne voyez pas votre métier sous la forme d'une ''communauté'' plutôt que sous la forme d'un ''ordinateur'', et si vous ne vous concentrez pas sur l'amélioration à travers les ''personnes'' plutôt qu'à travers les ''processus'', vous reproduirez exactement le même problème. '''Des idées qui ne fonctionnent pas, des gens qui ne changent pas, et juste un effet de mode.'''</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Aucune idée, si géniale soit-elle, ne survit au contact de l'ignorant.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Bien sûr, des mots comme ''Agile'' et ''Lean'' ont été conçus pour essayer de ''changer'' les mentalités des managers et les cultures d'entreprises. Mais '''si ces mots n'y réussissent pas, nous ne devons pas pleurer leur défaite'''. Les marques Agile et Lean sont peut-être destinées à finir dans la même pile dans laquelle tous les autres mots ont été jetés. Non pas parce que ces idées n'étaient pas bonnes. Mais parce qu'elles ne pouvaient pas faire face à la réalité.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Cela m'importe peu.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Mon but n'est pas de définir, utiliser et protéger le mot Agile.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">'''Mon but est d'être heureux tout en apprenant de nouvelles choses et en créant de la valeur au travers d'un réseau d'autres personnes.''' J'utiliserai tous les mots cools qui peuvent m'y aider. Et pour le moment, je suis optimiste. Pour moi, Agile reste toujours une super marque.</span>
+
<span style="display: block; text-align: justify">Toutes les idées sont géniales, jusqu'à ce qu'elles soient confrontées à la réalité.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Le concept de '''Management par Objectifs''' de Peter F. Drucker était super, sauf qu'il n'a pas tenu compte du fait que les managers pourraient facilement en abuser pour s'enrichir avec de gros bonus.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">L'idée de la '''Valeur Actionnariale''', appuyée par le lauréat du prix Nobel, Milton Friedman, était super en théorie, et parfaite pour les esprits rationnels, tant que nous avons ignoré le fait que les décisions économiques n'étaient presque jamais rationnelles.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Le '''Tableau de Bord Équilibré''' de Kaplan et Norton est un très bon outil pour les managers. Mais la plupart des managers pensent qu'ils pilotent leur organisation comme une machine, au lieu de la monter comme s'il s'agissait d'un cheval, et des tableaux de bord numériques montent mal sur des chevaux.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">La liste des [http://www.forbes.com/sites/stevedenning/2012/10/18/hbr-celebrates-its-graveyard-of-obsolete-management-ideas/  idées de management qui échouent] n'arrête pas de s'allonger...</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Aujourd'hui, nous sommes à l'ère du '''Management Agile''', du '''Développement Lean''' et de la '''Pensée Complexe''', avec ''Scrum'', ''Kanban'', et ''Cynefin'' qui essayent de surfer sur les vagues. Et les premiers signes de désillusion ont déjà été entendus. J'ai entendu dire : "Ça ne marche pas ici", "Les gens ne veulent pas changer" et "Ce sont des effets de mode, comme tous les autres".</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Et oui ... ils ont peut-être raison.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Si vous ne changez pas la culture de votre organisation en une culture de l'''apprentissage'' plutôt qu'un culture du ''contrôle'', si vous ne voyez pas votre métier sous la forme d'une ''communauté'' plutôt que sous la forme d'un ''ordinateur'', et si vous ne vous concentrez pas sur l'amélioration à travers les ''personnes'' plutôt qu'à travers les ''processus'', vous reproduirez exactement le même problème. '''Des idées qui ne fonctionnent pas, des gens qui ne changent pas, et juste un effet de mode.'''</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Aucune idée, si géniale soit-elle, ne survit au contact de l'ignorant.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Bien sûr, des mots comme ''Agile'' et ''Lean'' ont été conçus pour essayer de ''changer'' les mentalités des managers et les cultures d'entreprises. Mais '''si ces mots n'y réussissent pas, nous ne devons pas pleurer leur défaite'''. Les marques Agile et Lean sont peut-être destinées à finir dans la même pile dans laquelle tous les autres mots ont été jetés. Non pas parce que ces idées n'étaient pas bonnes. Mais parce qu'elles ne pouvaient pas faire face à la réalité.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Cela m'importe peu.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">Mon but n'est pas de définir, utiliser et protéger le mot Agile.</span><span style="display: block; text-align: justify"><br /> </span><span style="display: block; text-align: justify">'''Mon but est d'être heureux tout en apprenant de nouvelles choses et en créant de la valeur au travers d'un réseau d'autres personnes.''' J'utiliserai tous les mots cools qui peuvent m'y aider. Et pour le moment, je suis optimiste. Pour moi, Agile reste toujours une super marque.</span>

Version actuelle datée du 4 novembre 2019 à 06:22

Auteur : Jurgen Appelo (@jurgenappelo)
Source : I Don't Care About "Agile"
Date : 29/10/2012


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 04/11/2012
Merci à : Laurent Sarrazin (@bangalaurent)


Traduction :

Toutes les idées sont géniales, jusqu'à ce qu'elles soient confrontées à la réalité.
Le concept de Management par Objectifs de Peter F. Drucker était super, sauf qu'il n'a pas tenu compte du fait que les managers pourraient facilement en abuser pour s'enrichir avec de gros bonus.
L'idée de la Valeur Actionnariale, appuyée par le lauréat du prix Nobel, Milton Friedman, était super en théorie, et parfaite pour les esprits rationnels, tant que nous avons ignoré le fait que les décisions économiques n'étaient presque jamais rationnelles.
Le Tableau de Bord Équilibré de Kaplan et Norton est un très bon outil pour les managers. Mais la plupart des managers pensent qu'ils pilotent leur organisation comme une machine, au lieu de la monter comme s'il s'agissait d'un cheval, et des tableaux de bord numériques montent mal sur des chevaux.
La liste des idées de management qui échouent n'arrête pas de s'allonger...
Aujourd'hui, nous sommes à l'ère du Management Agile, du Développement Lean et de la Pensée Complexe, avec Scrum, Kanban, et Cynefin qui essayent de surfer sur les vagues. Et les premiers signes de désillusion ont déjà été entendus. J'ai entendu dire : "Ça ne marche pas ici", "Les gens ne veulent pas changer" et "Ce sont des effets de mode, comme tous les autres".
Et oui ... ils ont peut-être raison.
Si vous ne changez pas la culture de votre organisation en une culture de l'apprentissage plutôt qu'un culture du contrôle, si vous ne voyez pas votre métier sous la forme d'une communauté plutôt que sous la forme d'un ordinateur, et si vous ne vous concentrez pas sur l'amélioration à travers les personnes plutôt qu'à travers les processus, vous reproduirez exactement le même problème. Des idées qui ne fonctionnent pas, des gens qui ne changent pas, et juste un effet de mode.
Aucune idée, si géniale soit-elle, ne survit au contact de l'ignorant.
Bien sûr, des mots comme Agile et Lean ont été conçus pour essayer de changer les mentalités des managers et les cultures d'entreprises. Mais si ces mots n'y réussissent pas, nous ne devons pas pleurer leur défaite. Les marques Agile et Lean sont peut-être destinées à finir dans la même pile dans laquelle tous les autres mots ont été jetés. Non pas parce que ces idées n'étaient pas bonnes. Mais parce qu'elles ne pouvaient pas faire face à la réalité.
Cela m'importe peu.
Mon but n'est pas de définir, utiliser et protéger le mot Agile.
Mon but est d'être heureux tout en apprenant de nouvelles choses et en créant de la valeur au travers d'un réseau d'autres personnes. J'utiliserai tous les mots cools qui peuvent m'y aider. Et pour le moment, je suis optimiste. Pour moi, Agile reste toujours une super marque.