Poker de délégation (description)

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Jurgen Appelo
Source : Delegation Poker (Game Description)
Date : 15/03/2011


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 19/11/2011


Traduction :

Le jeu Poker de délégation a d'abord été joué lors du Scrum Gathering d'Amsterdam. Depuis, j'ai fait jouer pas mal de gens dans des ateliers, et j'ai amélioré le jeu grâce à leurs retours. Voici la première description complète du jeu.
BUT DU JEU
J'ai eu l'idée du Poker de délégation lorsque j'ai voulu créer un jeu qui permettrait d'enseigner aux gens les idées suivantes (objectifs d'apprentissage) :

  • La délégation n'est pas une chose binaire. Il y a beaucoup de "nuances de gris" entre être un dictateur et être un anarchiste.
  • La délégation est un processus pas à pas. Vous transmettez la responsabilité à d'autres personnes, d'une manière progressive et contrôlée.
  • La délégation est dépendante du contexte. Vous souhaitez déléguer autant que possible, mais si vous allez trop loin, le chaos pourrait apparaître.


A la base du jeu de Poker de délégation, il y a l'idée des 7 niveaux d'autorité, brièvement décrit dans ma présentation Autorité & Délégation, de façon plus détaillée dans mon article Les Sept Niveaux de Pouvoir et bien sûr dans mon livre Management 3.0. C'est un exemple typique de culture d'idées, où je mélange les idées provenant de diverses sources, comme ici avec le Leadership situationnel, la matrice RACI et les Domaines de Décisions Clés, et permet de faire émerger quelque chose qui (je pense) apporte une amélioration supplémentaire.
Les 7 niveaux d'Autorité

  1. Dire : prendre des décisions en tant que manager
  2. Vendre : convaincre les gens sur la décision à prendre
  3. Consulter : se renseigner auprès de l'équipe avant de décider quelque chose
  4. Accepter : prendre des décisions avec l'équipe
  5. Conseiller : influencer la décision prise par l'équipe
  6. Enquêter : demander des retours suite à la décision prise par l'équipe
  7. Déléguer : aucune influence, laissez l'équipe s'en sortir toute seule


delegation-game-1.png

METTRE EN PLACE LE JEU
Les participants doivent être organisés en groupes de trois à sept personnes. Chaque participant reçoit un paquet de cartes numérotées de 1 à 7. Je porte mon propre paquet de carte avec moi quand je fais un cours. Bien sûr, il est également facile de laisser les gens s'auto-organiser et créer les cartes du jeu avec du papier, des post-its ou même les cartes de visite du PDG.
delegation-game-2.png

Il est utile d'avoir un papier avec un ensemble de cas prédéfinis pour que les gens discutent. Par exemple, dans mes ateliers, je donne aux gens 10 "histoires de management". Par exemple :
Vous souhaitez faire participer les membres de l'équipe dans le recrutement et l'embauche de nouveaux employés. Quel niveau d'autorité leur donnerez vous pour les décisions concernant les différents candidats différents ?
Enfin, il est important que les participants puissent se référer aux 7 niveaux de délégation pendant qu'ils jouent au jeu. J'ai l'habitude de projeter sur le mur les 7 niveaux. Un polycopié peut également être très utile.
RÈGLES DU JEU

Les participants effectueront (plusieurs fois) les étapes suivantes :

  1. Une personne choisit une histoire (parmi les cas prédéfinis) et elle lit à haute voix OU elle raconte une histoire tirée de sa propre expérience personnelle.
  2. Chaque joueur choisit en privé l'une des 7 cartes, ce qui reflète la façon dont il souhaite déléguer la décision dans ce cas particulier.
  3. Quand tous les joueurs ont pris leur décision, ils montrent la carte qu'ils ont choisie.
  4. Chacun gagne des points en fonction de la valeur de sa carte sélectionnée, à l'exception des joueurs qui représentent la "minorité la plus élevée" (voir ci-dessous).
  5. Laissez les gens avec les plus hautes et les plus basses cartes motiver leur choix.


Qu'est-ce que la "minorité la plus élevée" ?
L'idée de ce jeu est d'inciter les managers à déléguer autant que possible, sans toutefois aller trop loin ! J'utilise souvent la métaphore de la conduite rapide sans dépasser la limite de vitesse. Par conséquent, chaque personne gagne des points en fonction de la valeur faciale de sa carte. Plus le nombre est grand sur la carte, plus le joueur gagne de points. Mais... si les joueurs avec la plus haute carte du groupe forment une minorité, nous déclarons alors qu'ils sont allés trop loin. Ils dépassent le consensus du groupe et invitent au chaos. Ils ne gagnent donc aucun point !
Exemple 1 :
delegation-game-3.png

Tous les joueurs choisissent une carte différente, avec la carte 7 (déléguer) la plus élevée.
Puisque cette plus haute carte est en minorité dans le groupe, cette personne ne gagne aucun point. Les autres gagnent des points comme indiqué par la valeur de la carte (1, 2, 3 et 4 points respectivement).
Exemple 2 :
delegation-game-4.png

Trois joueurs sélectionnent le 6 (enquêter), un joueur choisit 5 (conseiller) et un joueur choisit 4 (accepter).La carte la plus forte (6) est en majorité dans le groupe, donc tout le monde gagne des points. Trois joueurs gagnent 6 points. Les autres gagnent 5 et 4 points respectivement.
Le jeu est joué pendant environ une demi-heure, ou jusqu'à ce que les équipes aient terminé 10 histoires chacune.

VARIANTES

Depuis que les gens ont joué la première fois à ce jeu, un certain nombre de variantes ont vu le jour. Dans le désordre :

  • Vous pouvez choisir de jouer avec ou sans points. Certains groupes favorisent plus les discussions, tandis que pour d'autres la concurrence (qui est le manager le plus agile ?) est beaucoup plus amusant.
  • Vous pouvez suggérer que les groupes rejouent la même histoire lorsque la différence entre les cartes maximum et minimum est élevée.
  • Vous pouvez laisser les groupes jouer sur des cas prédéfinis, ou bien sur des histoires propres aux joueurs, selon le type d'atelier.
  • Vous pouvez utiliser d'autres définitions pour la "minorité la plus élevée". Dans l'exemple 1, les deux cartes 4 et 7 peuvent être considérées ensemble comme minoritaires. Alors que la carte 3 est la plus haute carte qui fait toujours partie d'une majorité. Mais il semble que beaucoup de joueurs trouvent cela déroutant.
  • Vous pouvez laisser des groupes créer un tableau d'autorité, avec lequel ils visualisent les décisions qu'ils ont prises ensemble, par consensus.


delegation-game-5.png

SUGGESTIONS
Si vous avez des suggestions sur la façon d'améliorer plus avant le Jeu de délégation, n'hésitez pas à me le faire savoir.
Le Jeu de délégation fait partie de la formation Management Agile, construite par Jurgen Appelo. Vérifiez ici pour les dates et les lieux. Les prochaines sont prévues en Belgique, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas.