Protéger l'équipe est à double tranchant

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Mike Cohn
Source : Protecting the Team Cuts Both Ways
Date : 26/07/2011


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 27/07/2011


Traduction :

Il y a un dicton Scrum communément accepté qui dit que l'un des devoirs du ScrumMaster consiste à protéger l'équipe. L'exemple habituel est que le ScrumMaster doit protéger l'équipe d'un Product Owner trop agressif. Il n'y a rien de mal dans cet exemple et de nombreuses équipes ont réellement besoin d'être protégées de leur Product Owner qui désire toujours plus de fonctionnalités, ce qui peut pousser une équipe à sacrifier la qualité. Cependant, un bon ScrumMaster protège également l'équipe d'un problème qui peut être encore plus nuisible : la complaisance.
Après avoir atteint très tôt et facilement certaines améliorations avec Scrum, certaines équipes sont satisfaites d'elles-mêmes. Elles cessent de chercher d'autres améliorations. C'est aux ScrumMasters de ces équipes de les protéger de ce sentiment de complaisance.
Ainsi, un bon ScrumMaster devra parfois se dresser devant un Product Owner agressif et lui dire : "Ce n'est pas le moment de pousser cette équipe plus loin. Ses membres travaillent aussi dur qu'ils le peuvent et si on les pousse plus loin, ils vont probablement tout bâcler." Mais mon conseil pour les bons ScrumMasters, c'est qu'à chaque fois qu'ils disent cela, ils devraient plus tard dire autre chose au Product Owner, du style : "C'est le moment. L'équipe est reposée. Ses membres sont prêts. Voyons voir ce qu'ils peuvent faire. Il est temps de les pousser encore plus loin."
Si vous êtes un ScrumMaster, n'oubliez pas de protéger votre équipe de ces deux types de problème.