Revue de Sprint : beaucoup plus qu'une simple démo

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Ilia Pavlichenko
Source : Stop Renaming the Sprint Review Meeting
Date : 05/06/2017


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 10/11/2018


Traduction :

Revue de Sprint ou Démo ?

Beaucoup de ceux qui pratiquent Scrum ont appelé à tort la Revue de Sprint une démo. Est-ce juste une question de vocabulaire ? De mon point de vue, la Revue de Sprint est l’événement Scrum le plus sous-estimé et, pour de nombreuses entreprises, son potentiel reste à révéler. Il est vrai que la Démonstration ou Démo est un élément essentiel de la Revue de Sprint, mais ce n’est pas le seul.

La Revue de Sprint est beaucoup plus qu'une simple Démo.

Voyons pourquoi.

Qui participe à la Revue de Sprint ?

L'équipe Scrum et les parties prenantes (les utilisateurs, les autres équipes, les managers, les investisseurs, les sponsors, les clients, ...). On pourrait dire que nous invitons le monde entier à la Revue de Sprint, ce qui est absolument vrai.

Comment la Revue de Sprint est-elle menée ?

  • Le Product Owner ouvre la réunion et indique aux participants ce que l'Equipe de Développement a accompli pendant le sprint en cours (ce qui a été "Fini" et "pas Fini").
  • L’Equipe de Développement présente la fonctionnalité "Finie" (Démo), répond aux questions et discute des obstacles rencontrés en chemin.
  • Le Product Owner discute de l'état actuel du Backlog Produit, des changements sur le marché et prédit les dates de version probables.
  • Les participants collaborent sur les éléments du Backlog Produit, qui peuvent être terminés lors du prochain Sprint. Ainsi, les parties prenantes ont une compréhension commune du futur travail.
  • Suit une revue du budget, du calendrier, des moyens potentiels.


FotorCreated 1.jpg

L'occasion d'Inspecter et d'Adapter.

Le Sprint est l’un des cinq événements officiels de Scrum et il offre à l’Equipe Scrum l’occasion de pratiquer l’empirisme. Voici un bref résumé de ce que nous inspectons et adaptons lors de la Revue de Sprint.

Inspecter : Sprint, Backlog Produit, Incrément, Marché, Budget, Calendrier, Moyens/Capacité.

Adapter : Backlog Produit, Plan de Version.

L'inspection concerne beaucoup plus que le simple incrément.

La Revue de Sprint ne concerne pas seulement la démonstration du produit, elle consiste en une inspection du Sprint terminé, du Backlog Produit et du Marché. En outre, c'est un endroit pour examiner les budgets, le calendrier et les moyens/capacités. Chaque Sprint est un outil important d’atténuation des risques et la Revue de Sprint est aussi un lieu de prise de décisions pour le Product Owner.

Chaque Sprint peut être le dernier. Le Product Owner prend une décision officielle en ce qui concerne le financement du prochain Sprint lors de la Revue de Sprint.

Voici quelques décisions qui peuvent être formellement prises :

  • Arrêt / suspension des développements
  • Financement du prochain Sprint
  • Ajout d'équipe(s) en posant l'hypothèse que cela accélèrera le développement
  • Livrer l'Incrément (peut être fait à tout moment pendant le Sprint)

Ma Revue de Sprint est-elle suffisante ?

Scrum est basé sur des principes de développement itératif et incrémental, ce qui signifie de récupérer des feedbacks et maintenir à jour le Backlog Produit. Malheureusement, les équipes l'oublient souvent.

La Revue de Sprint est un excellent outil pour récupérer des feedbacks, et le nombre de modifications apportées au Backlog Produit après la Revue de Sprint peut être un indicateur important de la santé de votre Scrum.

Pourquoi de nombreuses équipes Scrum ne vont pas au-delà de la Démo

De nombreuses équipes / sociétés sous-utilisent l'esprit d'entreprise de Scrum et son postulat selon lequel le Product Owner est un mini-PDG du Produit. Très souvent, les parties prenantes assistent uniquement à la démonstration de l'Incrément (généralement à l’aide d’un vidéo-projecteur), posent peu de questions et tout le monde s'en va peu de temps après. Cela peut arriver pour plusieurs raisons :

  • Le Product Owner n'est pas réellement le "propriétaire" du produit, ne peut pas optimiser le ROI ni prendre de décisions stratégiques concernant le produit. Il s'agit en réalité d'un Faux Product Owner (FPO). Lors de la Revue de Sprint, les parties prenantes (sachant que le réel Product Owner est parmi elles) "acceptent" souvent le travail de l'équipe Scrum.
  • Les services Métier et Développement de l'entreprise continuent de jouer au "jeu du contrat" avec un périmètre et des dates de fin prédéfinis. Dans ce cas, la Revue de Sprint devient inévitablement une réunion de reporting.
  • La mise en oeuvre superficielle de Scrum dans l'entreprise.
  • Le Product Owner ne collabore pas assez avec les parties prenantes.
  • C'est un cas de "faux Scrum", lorsque l'Equipe Scrum ne traite qu'une partie du système avec des entrées et des sorties et non le produit réel. Il n'y a rien à montrer et on ne peut donner aucun feedback.

Les bonnes pratiques de la Revue de Sprint

  • Une réunion informelle avec café et cookies qui ressemble plus à une rencontre, souvent organisée comme une Expo ou une Foire.
  • Le Backlog Produit est mis à jour après / pendant la Revue de Sprint.
  • Les utilisateurs finaux assistent souvent à la réunion.
  • L'Equipe de Développement communique directement avec les utilisateurs finaux et les parties prenantes et reçoit donc directement le feedback de leur part.
  • Le produit "Fini" est présenté sur des postes de travail où les parties prenantes peuvent jouer avec la nouvelle fonctionnalité.

Les signes d'une Revue de Sprint malsaine

  • Une réunion formelle / de reporting.
  • La nouvelle fonctionnalité est uniquement démontrée sur un diaporama.
  • Le Product Owner "accepte" le travail effectué par l'Equipe de Développement.
  • L'Equipe de Développement n'est pas (totalement) présente.
  • Ni les parties prenantes et/ou les utilisateurs finaux ne sont présents.
  • La fonctionnalité démontrée ne répond pas à la Définition de "Fini".
  • Le Backlog Produit n'est pas mis à jour. L'Equipe Scrum travaille avec un périmètre prédéfini.
  • Les parties prenantes "acceptent" le travail réalisé par le Product Owner.

Ce qui est important

Eh bien, j'ai beaucoup écrit. Résumons tout ça.

  • La Revue de Sprint est plus qu'une simple Démo. La Revue de Sprint permet de discuter des changements sur le marché, de considérer le Sprint terminé en tant qu'événement, de mettre à jour le calendrier de la version, de discuter du Backlog Produit et des priorités possibles pour le prochain Sprint. C'est dans cet endroit que le dialogue entre l'équipe Scrum et les parties prenantes a lieu et permet d'obtenir un feedback sur l'Incrément du produit.
  • Le nombre de modifications apportées au Backlog Produit peut être un indicateur important de la santé de votre Scrum.