Une culture de travail toxique force les plus grands talents à se diriger vers la sortie

De Wiki Agile du @GroupeCESI
Aller à : navigation, rechercher

Auteure : Alie Jules • Strategist • Coach • Consultant • Leadership Advisor • Branding-Marketing-Digital • Gladiator
Source : Toxic Work Culture is Forcing Top Talent to Head to the Exit
Date : 01/11/2019


Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 22/10/2019


Traduction :

Toxic-work-culture fr.png

Une culture de travail toxique coûte cher. Très chère. Le turnover coûte des milliards d'euros aux entreprises chaque année.

Les employés très performants quittent le navire à un rythme alarmant. De nouveaux employés sont recrutés pour boucher les trous, jusqu'à ce que, après un bref passage, les nouveaux employés partent à leur tour.

La porte tournante continue à tourner. La productivité, l'efficacité et les profits ne cessent de diminuer.

Doit-on condamner culture de travail toxique ?

Selon une enquête menée par Randstad US, 60% des employés ont quitté leur emploi, ou envisagent de le faire, à cause de mauvais patrons.

Bien que de nombreux facteurs contribuent à une culture de travail toxique, celle-ci part généralement du haut. Le leadership peut être inconscient, ou encourager ou ignorer la pérennisation de la toxicité qui sévit au sein de l'entreprise.

C'est aux leaders de corriger le cap, de redresser le navire et d'aller de l'avant avec les meilleurs talents à bord. Le redressement du navire et l'éradication de la toxicité peuvent être une question de succès ou de disparition de votre entreprise.

Le redressement du navire commence avec vous, le leader.

Il est temps d'enlever les lunettes roses (ou le bandeau sur les yeux).

Aussi objectivement que possible, déterminez si votre entreprise présente l'un ou l'autre de ces signes de toxicité :

  • Manque de respect, rabaissement, accusations d'actes répréhensibles,
  • Favoritisme, ragots, jeux politiques et tragédie,
  • Harcèlement, comportement agressif ou intimidation,
  • Blâme et punition sont monnaie courante,
  • Manque d'empathie, d'appréciation, de soutien,
  • Micromanagement,
  • Encouragement à la malhonnêteté,
  • Jours de maladie excessifs des employés, absence au travail,
  • Un nombre croissant d'erreurs et d'accidents de travail,
  • Turnover élevé du personnel,
  • Mauvaise communication et exigences floues,
  • Relations et interactions tendues entre la direction et les employés,
  • Pression constante pour accomplir plus que possible, employés surchargés de travail, manque total de respect pour l'équilibre entre le travail et la vie personnelle,
  • Charge de travail ou échéances irréalistes,
  • Les employés travaillent dans un environnement basé sur la peur : peur de donner du feedback, peur de faire une erreur, peur de s'exprimer, peur de la punition,
  • Leadership peu coopératif,
  • Pas de remerciements pour le bon travail,
  • Conditions de travail dangereuses ou moralement douteuses.


Il peut être difficile d'admettre que votre culture de travail peut être toxique, mais...

...si jamais vous avez hoché la tête et répondu oui, votre culture de travail semble souffrir d'une culture de travail toxique.

Voilà le topo :

Le succès de votre entreprise dépend de votre personnel.

Vos employés ont besoin d'un lieu de travail psychologiquement sûr.

Ils ont besoin de se sentir appréciés, entendus, compris, respectés et valorisés.

Ils veulent avoir des opportunités d'amélioration et de développement.

Ils attendent de leurs patrons, et de l'entreprise, honnêteté et authenticité.

Ils s'épanouissent lorsqu'on leur donne l'autonomie et l'autorité nécessaires pour accomplir leur travail.

"Les gens oublieront ce que vous avez dit, les gens oublieront ce que vous avez fait, mais les gens n'oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir." Maya Angelou

Comment réparer une culture de travail toxique ?

Une culture toxique ne peut pas prendre racine sans trouver un sol fertile. Les symptômes ne peuvent survivre sans un réseau de soutien.

Commencez par examiner le leadership de votre entreprise. Travaillez à l'échelle de l'organisation jusqu'aux employés.

Ecoutez. Prenez note. Planifiez une stratégie de réparation. Réglez le problème.

Le changement ne se fera pas du jour au lendemain. Mais ne pas agir est quelque chose que vous ne pouvez pas vous permettre de faire.

Montrez la voie : Respect, Confiance, Empathie, Appréciation, Orientation.

"La culture est plus importante que la vision. Certains leaders ont une belle vision, mais ont créé une culture toxique où cette vision ne se réalisera jamais." Phil Cooke